Projets 2017

Projets 2017

Comprendre le Changement Climatique et les Energies Renouvelables en Parapente

 

Et pour 2017 ?

 

Nous souhaitons maintenant capitaliser sur ces expériences et toutes les connaissances acquises pour mener de nouvelles actions de sensibilisations, notamment auprès des plus jeunes, mais aussi un cycle de conférence pour les entreprises et un nouveau voyage !

Interventions et conférences

 

Nous vous proposons des actions de sensibilisation sur ces thématiques dans les écoles, collèges et lycées.

Nous organisons aussi des conférences/discussions dans les entreprises ou tout autre structure sur :

  • Le retour d’expérience du tour d’Europe 2016 du changement climatique et des énergies renouvelables
  • Les interviews et rencontres des spécialistes
  • La préparation et la participation à la COP22 de Marrakech ou dans d’autres réunions internationales sur la thématique de la lutte contre le changement climatique, les énergies renouvelables et la mobilité durable

Nous pourrons ainsi partager nos expériences et connaissances acquises mais aussi et surtout, répondre à toutes vos questions !

 

 Le tour d’Europe du sud 2017

 

Le prochain projet pour apprendre toujours plus et partager avec vous sera cette fois plus au sud !

Nous préparons actuellement le tour d’Europe du sud pour septembre 2017 qui se focalisera aussi sur la mobilité durable !

Le secteur du transport contribuent en effet à environ ¼ des émissions totales de gaz à effet de serre et c’est l’un des plus difficile à décarboner !

Voici une première idée de notre parcours :

tour-deurope-du-sud

Contactez-nous pour toute demande :

 

N’hésitez pas à nous contacter pour des questions, des suggestions, des demandes d’interventions, conférences, interviews sur ces thématiques, nous serons ravis d’échanger avec vous !

Nous lançons aussi la campagne de partenariat pour l’année 2017. N’hésitez pas à nous aider en devenant partenaire de l’association, donateur, ou tout simplement en parlant de En l’Air pour la Terre autour de vous !

2 + 11 =

Et retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

Présentation

Présentation

Comprendre le Changement Climatique et les Energies Renouvelables en Parapente

Interviews réalisées

 

Le BUT

 

Vous faire découvrir le Changement Climatique et les Énergies Renouvelables comme jamais auparavant, grâce à des interviews courtes, simples et impressionnantes, réalisées notamment en parapente biplace.

Pays survolés

 

Les interviewés

 

Des spécialistes sur ces thématiques (chercheurs, responsables de projet etc.). qui vous expliquent un sujet particulier avec des mots très simples, afin que le message puisse être compris par TOUS !

Personnes rencontrées

 

En parapente ?

Pour avoir des interviews plus ludiques et apprendre en s’amusant !

Et quoi de mieux que de parler de notre belle planète en survolant des paysages magnifiques que nous devons préserver ?!

En savoir plus sur les origines du projet « En l’Air pour la Terre »

Les thématiques du changement climatique et des énergies renouvelables occupent des milliers de personnes.

Pour le monde de la recherche, par exemple, des centaines de chercheurs dans tous les domaines (Physique, Chimie, Economie, Sciences Politiques etc.) travaillent dur pour produire des articles de recherche très intéressants.

Mais alors vite, dites-moi comment accéder à ces articles ?! Ils sont généralement publiés uniquement dans des revues spécialisées (Nature pour la plus connue) et donc lus par…. d’autres chercheurs bien sûr! Cela peut se comprendre puisque ces articles sont, pour la plupart, très spécialisés. Néanmoins, lorsque les auteurs prennent le temps de nous expliquer simplement les idées principales, celles-ci se comprennent assez facilement. Il en est de même pour beaucoup d’autres sujets notamment pour les énergies renouvelables.

C’est de là qu’est venue l’idée de notre projet: proposer à TOUS un accès direct aux explications très simples de ces personnes en les interviewant. Comme nous ne voulions pas que ces interviews soient ennuyantes, nous avons eu l’idée d’une nouvelle forme d’interview! Celles-ci seront réalisées en l’Air, en parapente biplace, avec comme unique décor de magnifiques paysages! Nous espérons ainsi associer différents discours pour protéger notre planète à ses paysages magnifiques, pour vous montrer à quel point il serait dommage de perdre tout cela.

En l’Air pour la terre c’est aussi un projet destiné à vous inviter au voyage, à la culture et à toute autre activité permettant de découvrir le monde. C’est pourquoi nous avons aussi créé une partie blog voyage avec une carte interactive qui recensent tous nos articles accompagnés de photos et vidéos.
 

Voyager, apprendre, partager et voler !

 
L’aventure a commencé en 2016 par la réalisation de plusieurs interviews en France. Suite au succès de celles-ci grâce à vous et les plus de 20 000 personnes qui suivent nos publications chaque semaine nous avons décidé d’allé voir plus loin !

Plus de 2 mois de tour d’Europe des énergies renouvelables et du changement climatique nous ont permis de voyager, apprendre, partager avec vous tous et voler ! Nous sommes allés à la rencontre des différentes personnes et communautés qui agissent et s’impliquent pour lutter contre le changement climatique ou développer les énergies renouvelables, à tous les niveaux.
 

 

La COP22 de Marrakech

 
Au retour du tour d’Europe, nous avons préparé et participé à la COP22 de Marrakech au sein de la délégation France dans l’équipe COP21 du ministère de l’environnement de l’énergie et de la mer. Ce fut une expérience incroyable que de pouvoir vivre une COP de l’intérieur et on vous en parle ici!

 

Et pour 2017 ?

 

Nous souhaitons maintenant capitaliser sur ces expériences et toutes les connaissances acquises pour mener de nouvelles actions de sensibilisations, notamment auprès des plus jeunes, mais aussi un cycle de conférence pour les entreprises et un nouveau voyage !

Interventions et conférences

 

Nous vous proposons des actions de sensibilisation sur ces thématiques dans les écoles, collèges et lycées.

Nous organisons aussi des conférences/discussions dans les entreprises ou tout autre structure sur :

  • Le retour d’expérience du tour d’Europe 2016 du changement climatique et des énergies renouvelables
  • Les interviews et rencontres des spécialistes
  • La préparation et la participation à la COP22 de Marrakech ou dans d’autres réunions internationales sur la thématique de la lutte contre le changement climatique, les énergies renouvelables et la mobilité durable

Nous pourrons ainsi partager nos expériences et connaissances acquises mais aussi et surtout, répondre à toutes vos questions !

 

 Le tour d’Europe du sud 2017

 

Le prochain projet pour apprendre toujours plus et partager avec vous sera cette fois plus au sud !

Nous préparons actuellement le tour d’Europe du sud pour septembre 2017 qui se focalisera aussi sur la mobilité durable. En effet, le secteur du transport contribuent à environ ¼ des émissions totales de gaz à effet de serre et c’est l’un des plus difficile à décarboner !

 

Contactez-nous pour toute demande :

 

N’hésitez pas à nous contacter pour des questions, des suggestions, des demandes d’interventions, conférences, interviews sur ces thématiques, nous serons ravis d’échanger avec vous !

Nous lançons aussi la campagne de partenariat pour l’année 2017. N’hésitez pas à nous aider en devenant partenaire de l’association, donateur, ou tout simplement en parlant de En l’Air pour la Terre autour de vous !

8 + 14 =

Et retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

l’équipe

l’équipe

A la découverte des Energies Renouvelables et du Changement Climatique en Parapente

Notre équipe

Des compétences complémentaires au service de notre planète

Vous tous !

Ressources illimitées 

Marine

Juriste et Photographe  

Clara

Graphiste et Resp. comm  

Nicolas

Scientifique et Parapentiste

Vous Tous !

Vous êtes la ressource indispensable à notre projet ! Que vous soyez petit, grand, musicien, danseur, scientifique, chercheur, sportif, entrepreneur, vendeur, passionné de vol libre, adepte des nouvelles technologies, engagé pour transformer notre monde, ou tout cela à la fois, nous avons besoin de VOUS pour partager toutes ces connaissances et nous aider dans ce projet. Que ce soit pour venir discuter avec nous des énergies renouvelables et du changement climatique lors de nos étapes, nous poser vos questions sur ces thématiques pour que nous puissions y répondre en vol ou tout simplement partager tout ce que vous voulez ! Nous nous chargerons de trouver les experts sur la question que vous nous poserez pour ensuite y répondre de la façon la plus simple possible et tout cela en vol bien entendu 🙂 N’hésitez plus, rejoignez-nous dans notre aventure pour permettre à TOUS l’accès aux connaissances dans ce domaine !

Marine

Marine sera diplômée de la faculté de Grenoble en droit après avoir passé quelques années à étudier la comptabilité. Elle a déjà eu l’occasion de travailler pour des cabinets d’expertise comptable, d’avocats et des entreprises spécialisées en sécurité et environnement et cela dans plusieurs pays. Ces expériences lui ont permis d’avoir une forte capacité d’adaptation et de mieux comprendre les diversités des pays traversés. Ses compétences nous seront donc très utiles pour comparer de façon détaillée les projets visités et pratiques rencontrées. Avec sa spécialisation en droit international, ses connaissances juridiques nous permettront de mieux comprendre les enjeux des énergies renouvelables et du changement climatique au niveau européen. Elle les utilisera pour analyser les interactions entre les différents acteurs (Gouvernement, associations de protection environnementales etc.) et les difficultés auxquelles ils peuvent être confrontés tout au long d’un projet. Enfin, Marine a aussi eu l’occasion durant ses précédents voyages de plusieurs mois (Costa Rica, Thaïlande, Canada, Etats-Unis, Maroc, Sénégal etc.) de se spécialiser dans la photographie et la vidéo de paysages pour ramener de magnifiques clichés et partager ainsi ses expériences. C’est grâce à elle que nous pourrons vous faire découvrir notre Terre vue du ciel !

Clara

Clara est graphiste freelance, diplômée d’un BTS Design Graphique spécialisé en communication et médias numériques. Ayant effectué un CAP et BacPro communication graphique ainsi qu’une Mise à Niveau en Arts Appliqués. Clara s’est aussi perfectionnée depuis plus de 7 ans dans les domaines du graphisme et de la communication. Graphiste, mais pas que ! Elle est sensible à l’écologie et la protection de l’environnement qui sont des sujets primordiaux pour elle depuis toute petite. C’est tout cela qui l’a amené à participer à ce projet avec Marine, Nicolas et vous TOUS ! Voilà le site internet de Clara où vous pourrez y retrouver toutes ses réalisations : www.claradupuy.com

Nicolas

Nicolas est diplômé de l’Ecole Polytechnique (Paris), de l’Ecole des Ponts et Chaussées, de l’Université Joseph Fourrier (Grenoble) en sciences du climat et Ingénieur du Corps des Ponts des Eaux et des Forêts. Après avoir travaillé sur les énergies dans un prestigieux cabinet de conseil en stratégie (The Boston Consulting Group) à Casablanca au Maroc, il s’est spécialisé dans les énergies renouvelables et les sciences du climat et de l’environnement. Il a eu l’occasion de participer à d’importants programmes de recherche internationaux sur l’environnement comme le projet Floating Sensors Network dans l’une des meilleures universités des Etats Unis : UC Berkeley. Il va commencer en Septembre prochain un PhD pour étudier la mise en place d’un mix électrique avec une forte intégration des énergies renouvelables sur l’ensemble du continent Africain en mêlant une approche physique et économique. Après le tour d’Europe de cet été, il y aura donc un tour d’Afrique! Les informations scientifiques récupérées lors des visites et interviews seront vérifiées puis vulgarisées afin que tout le monde puissent les comprendre ! Il est aussi parapentiste et titulaire des brevets de pilote et pilote confirmé, d’ULM et de la qualification biplace parapente et ULM pour avoir la chance de faire découvrir sa passion à tous. Cette activité permet à Nicolas et Marine de découvrir des paysages magnifiques, ce qui renforce leur motivation pour s’investir pleinement dans la lutte contre le réchauffement climatique, afin de préserver la richesse de notre Terre.

Le Parrain Scientifique : Jean Jouzel

Nous sommes très heureux que Jean Jouzel rejoigne le projet En l’Air pour la Terre en tant que parrain scientifique pour les questions liées au changement climatique. Jean Jouzel est un climatologue et glaciologue français. Il a notamment été vice président du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) de 2002 à 2015 et a contribué aux rapports du GIEC, qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2007. Jean Jouzel est un des leaders dans la diffusion vers le public des conséquences des activités humaines sur le climat de notre planète.

En savoir plus

Il est directeur de recherches au CEA depuis 1995 et a été responsable du groupe climat du Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement auquel il est toujours rattaché, et devient ensuite directeur de l’Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL), qui fédère les laboratoires de la région parisienne travaillant sur le climat et l’environnement. Avec ses collègues, il a développé des méthodes isotopiques pour en extraire l’information climatique. Ils ont ainsi construit l’enregistrement climatique le plus long jamais obtenu à partir de carottes de glaces. Publié en 2007 dans la revue  » Science « , cet enregistrement des températures passées couvre les 800 000 dernières années, soit 8 cycles climatiques (successions de périodes glaciaires et interglaciaires). La longueur de cet enregistrement permet d’examiner la réponse de la calotte antarctique aux subtils changements d’insolation causés par les variations lentes de l’orbite terrestre. En outre, sa haute résolution temporelle permet pour chacun des cycles climatiques d’analyser précisément les variations millénaires du climat, associées à la réponse du système climatique complexe de notre planète. En 2012, Jean Jouzel reçoit le prix Vetlesen, décerné tous les quatre ans depuis 1959 par la Fondation américaine du même nom. Cette récompense prestigieuse, considérée comme le Nobel des sciences de la Terre et de l’Univers, est décernée à Jean Jouzel, premier lauréat français, pour ses travaux sur les glaces polaires et le climat.

Les Interviewés

Stéphane Labranche

Politologue – COP21

Didier Voisin

Chimie Atmosphérique

Thierry Lebel

Cycle de l’eau et changement climatique

Goran Bryntse

100% renewable energy in Sweden

Richard Wood

Empreinte environnementale

Tom Cronin

Technologies éoliennes

Hans Christian Sørensen

Le pouvoir de la communauté

Preben Maegaard

Village auto-suffisant

Christian Nereus Grant

Energie des vagues

Tonny Brink

Eoliennes de faibles puissances

Jean Schmittbuhl

Géothermie profonde

Anna Berkman

Hydroélectricité Norvège

Michael Raschemann

Village auto-suffisant

Leire Gorrono

Community power

Frédéric Pierre

Créer du Gaz à partir d’une station d’épuration

Clément Ritter

Projet Biovalsan gaz

Cyril Colin

Start-up Elum

Doreen Raschemann

Centre de visite – village auto-suffisant

Lucie Bezombes

Biodiversité

Jean Jouzel

le GIEC et le changement climatique

Olivier Peyre

7 ans de tour du monde 0 carbone

Vous aussi rejoignez l’équipe !

7 + 6 =

Maintenant que vous connaissez notre équipe, venez visiter les sites de production d’énergies renouvelables avec nous ! Ou bien pour en savoir plus sur le changement climatique, le parapente ou le voyage 🙂 Et bien sûr retrouvez-nous sur les réseaux :

Le tour d’europe

Le tour d’europe

Comprendre le changement climatique et les énergies renouvelables en parapente

 

Le tour d’Europe 2016

 

Plus de 20 000 personnes suivent nos publications chaque semaine ! Merci à vous d’avoir fait de ce magnifique tour d’Europe un succès et nous avoir permis de voyager, apprendre, partager avec vous et voler !

Voici la carte qui recense toutes les interviews et les articles du blog voyage ! N’hésitez pas à l’utiliser pour en savoir plus sur le changement climatique, les énergies renouvelables, et même préparer vos futures vacances ! Il suffit juste de cliquer sur le lien associé à l’icône.

 

En plus de 2 mois à travers l’Europe nous avons survolé une quinzaine de pays, réalisé une vingtaine d’interviews et rencontré plus de 150 personnes toutes plus motivées les unes que les autres et investies dans des actions très concrètes pour lutter contre le changement climatique.

Nous sommes revenons plus que jamais très optimiste face au problème du changement climatique et convaincus que notre génération va réussir à résoudre l’un des plus gros défis auquel est confrontée l’humanité !

C’était une chance incroyable que de pouvoir rencontrer les spécialistes sur ces thématiques et échanger avec eux sur leur vision et leur passion ! Et c’est avec grand plaisir que nous avons essayé de vous partager au mieux ces connaissances via les interviews et le blog voyage.

Et maintenant pour 2017 ?

Pour 2017, nous voulons capitaliser sur cette expérience et toutes les connaissances acquises pour mener de nouvelles actions de sensibilisations, notamment auprès des plus jeunes.

En effet, nous allons proposer des interventions et échanges sur ces thématiques dans les écoles, collèges et lycées. Celles-ci seront aussi proposées pour les plus grand, dans les entreprises, collectivités territoriales ou tout autre organisation qui en fait la demande.

Nous pourrons revenir sur le tour d’Europe, les interviews, les rencontres mais aussi sur la préparation et la participation à la COP22 de Marrakech au sein de la délégation France et de l’équipe COP21 de la direction des affaires européennes et internationales du ministère de l’environnement de l’énergie et de la mer.

Nous préparons aussi un tour d’Europe du sud pour septembre 2017 qui se focalisera aussi sur la mobilité durable, le secteur du transport contribuant à environ ¼ des émissions totales de gaz à effet de serre.

N’hésitez pas à nous contacter pour des questions, des suggestions, des demandes d’interventions, interviews sur le changement climatique ou toute autre demande, nous serons ravis d’échanger avec vous !

Nous lançons aussi la campagne de partenariat pour faire fonctionner l’association pour l’année 2017. N’hésitez pas à nous aider en devenant partenaire de l’association, donateur, ou tout simplement en parlant de En l’Air pour la Terre autour de vous !

15 + 13 =

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

Présentation des énergies renouvelables

Présentation des énergies renouvelables

A la découverte des Energies Renouvelables et du Changement Climatique en Parapente

Les Energies Renouvelables

Fin 2012, les énergies renouvelables atteignent plus de 26 % de la capacité énergétique mondiale, en hausse de 8,5 % par rapport à 2011 et fournissent 21,7 % de l’électricité mondiale. Elles sont LA solution pour permettre la production d’une électricité décarbonnée (qui ne rejette pas de CO2) afin de limiter le réchauffement climatique. Il y a 5 principaux types d’énergies renouvelables:

  • L’énergie hydraulique
  • L’énergie éolienne
  • L’énergie solaire
    • l’énergie solaire thermique (où on utilise la chaleur qui est transmise par les rayons du soleil)
    • l’énergie solaire photovoltaïque (où l’on utilise directement le rayonnement du soleil)
  • La biomasse
  • L’énergie géothermique

Durant ce projet nous allons visiter des sites de production d’électricité qui utilisent ces 5 moyens différents pour créer de l’électricité de façon renouvelable. Cela nous permettra à chaque fois de vous en dire plus sur ces types d’énergie et leurs spécificités. Voici la structure de la production d’électricité dans le monde en 2012 :

 

Afficher l'image d'origine

 

On oublie souvent l’hydraulique qui est la première énergie renouvelable dans le monde avec 16.2 % de l’électricité produite. D’après l’IEA qui est l’Agence Internationale de l’Energie voici l’évolution de la puissance installée des énergies renouvelables en GigaWatt (=10^9 watts = 1 000 000 000 watts, un réacteur de centrale nucléaire pour comparaison a environ une puissance de 860 MW = 860 000 000 watts) :

 

enr

 

Bien que les énergies renouvelables ne constituent pas encore une part importante de la production électrique, celles-ci sont amenées à prendre une ampleur considérable dans les années futures. Les investissements mondiaux dans les énergies renouvelables s’élevaient à 39 milliards de dollars en 2004. En 2012, 244 milliards de dollars ont été investis dans ces filières.

 

Afficher l'image d'origine

On observe une légère baisse en 2012 mais cela va repartir avec des investissements très importants et surtout dans les pays en voie de développement.   Les énergies renouvelables sont donc une formidable opportunité pour créer de l’électricité à partir de toutes les ressources qui nous entourent sans rejeter de CO2 et ainsi contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.

 

Maintenant que vous savez tout sur les énergies renouvelables, venez visiter les sites de production d’énergies renouvelables avec nous ! Ou bien pour en savoir plus sur le changement climatique, le parapente ou le voyage 🙂 Et bien sûr retrouvez-nous sur les réseaux :

Présentation du changement climatique

Présentation du changement climatique

A la découverte des Energies Renouvelables et du Changement Climatique en Parapente

Le Changement Climatique

Jean Jouzel, le parrain scientifique de En l’Air pour la Terre, climatologue et glaciologue français et vice président du groupe scientifique du GIEC de 2002 à 2015 nous explique de façon globale où nous en sommes par rapport au changement climatique puis nous présente le GIEC dans une deuxième interview !

 

Présentation globale du changement climatique (partie 1)

 

 

Présentation du GIEC

 

Aujourd’hui, il n’y a plus aucun doute sur le fait que l’homme est responsable du changement climatique que nous sommes en train de vivre. En témoigne le GIEC dont on entend tant parler et sur lequel vous trouverez des précisions ci-dessous.

Le GIEC - Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat

Pour rappel, le GIEC veut dire Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Il a été créé en 1988 par deux organismes des Nations Unies:

  • l’Organisation météorologique mondiale (OMM)
  • le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE)

Le GIEC a été créé à la suite de différents travaux consacrés à l’impact de l’activité humaine sur le changement climatique. Pendant longtemps, on a en effet pensé que l’influence des hommes sur le climat était négligeable en comparaison des phénomènes naturels, comme l’activité solaire ou d’autres. Malheureusement ce n’est pas du tout le cas et  il faudra attendre la fin des années 1980 pour que l’idée d’un réchauffement climatique lié à l’activité humaine soit prise au sérieux et que le GIEC soit créé.

La mission du GIEC est de rassembler, d’évaluer et de synthétiser l’information scientifique disponible dans le monde entier. Une expertise mise au service des décideurs du monde politique mais aussi économique. Car les entreprises, à qui l’on demande de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, sont évidemment concernées. Les experts du GIEC ne font pas eux-mêmes de nouvelles recherches : ils « épluchent » la littérature scientifique existante pour en tirer la « substantifique moelle ». Les rapports d’évaluation s’attachent aussi à refléter les débats scientifiques. L’édition 2001, par exemple, rend compte de l’incohérence apparente entre les observations des températures en surface, qui indiquent un réchauffement, et les observations satellitaires qui, au contraire, soulignent une tendance au refroidissement (une erreur dans le traitement des données satellitaires sera mise en évidence par la suite).

L’une des caractéristiques du GIEC est le mode d’élaboration de ses rapports : ils sont rédigés au cours d’un processus dont la phase intensive dure environ deux ans. À chaque étape, les textes sont soumis à l’extérieur (communauté scientifique, experts gouvernementaux). En 2013, nous avons ainsi reçu 54 517 commentaires sur les travaux du groupe 1. Les auteurs doivent prendre en compte tous ces commentaires et, dans le cas contraire, s’en expliquer. Même soumis à l’approbation des gouvernements, le rapport n’échappe pas aux scientifiques. Ce processus donne au rapport du GIEC sa visibilité et permet aux décideurs de se l’approprier. Malgré sa complexité, je crois à la vertu et à la force de l’expertise collective.

Nous aimerions vous parler du GIEC, parce que ce n’est pas qu’une dizaine de personnes qui essaient de comprendre ce qu’est le changement climatique dans leur coin. Le GIEC synthétise l’ENSEMBLE des travaux scientifiques, qui ont été publiés et vérifiés par toute la communauté scientifique (soit des milliers de personnes).

Vous trouverez ici le dernier rapport du GIEC (le 5ème) qui date de fin 2014 et le rapport de synthèse en français qui est disponible . Si vous ne voulez pas lire 40 pages regardez uniquement les graphiques suivants qui suffisent à mesurer l’ampleur du problème auquel notre société est confrontée. En revanche si vous parlez anglais et que vous aimez lire alors le synthesis report avec seulement 32 pages est très bien fait pour vous donner une vision d’ensemble.

Pour en savoir plus sur les travaux des scientifiques qui ont révélés ce changement climatique, allez voir le film « La Glace et le Ciel » sur la vie de Claude Glorius, qui est magnifique.

Nous allons maintenant vous présenter différents graphiques qui montrent l’ampleur du problème actuel et que vous pouvez retrouver dans les rapports précédents.

Tout d’abord il faut présenter les quatre scénarios retenus pour communiquer sur le changement climatique :

  • RCP 2.6
  • RCP 4.5
  • RCP 6.0
  • RCP 8.5

RCP veut dire « Representative Concentration Pathways » et sont décrits en détail ici. Ce sont des scénarios de référence de l’évolution du forçage radiatif sur la période 2006- 2300. Le forçage radiatif est la différence entre l’énergie radiative reçue et l’énergie radiative émise par un système climatique donné (ici la Terre). Il est exprimé en W/m2. Lorsque nous avons un forçage radiatif positif pour la terre, celui-ci va avoir pour effet de la réchauffer et donc d’augmenter la température globale. C’est ce qui se passe en ce moment où nous avions en 2011 un forçage radiatif de 2,84 W/m2. Plus le forçage radiatif est important, plus la terre va se réchauffer. Voici l’explication des quatre scénarios de référence tirés de Moss et al, Nature 2010 :

RCP détail

GES veut dire Gaz à Effet de Serre. On parle en eq-CO2 c’est à dire en Équivalent de CO2 car il y a aussi d’autres gaz à effet de serre que le CO2 comme le Méthane (CH4), le protoxyde d’azote (N2O), l’ozone (O3) ou même la vapeur d’eau (H2O). On prend donc tous ces gaz que l’on ramène au CO2 en utilisant leur potentiel de réchauffement global (PRG). On a ainsi une mesure globale des gaz à effet de serre pour faciliter les comparaisons entre les différents scénarios.

Les RCP sont associés à des émissions de CO2 plus ou moins importants et donc à une température globale future :

Afficher l'image d'origine

 

Si on fait une lecture de ce graphique, on voit que les scénarios divergent à partir de 2030. La fenêtre d’action pour lutter contre le changement climatique est donc très réduite. Si nous ne réduisons pas nos émissions de façon considérable dans les prochaines années, nous ne pourrons plus revenir en arrière. C’est donc à une vraie course contre la montre que notre humanité est confrontée aujourd’hui.

Voici les changements de températures et de précipitations auxquels notre monde sera confronté selon les deux scénarios extrêmes :

giec t°

 

On observe également que dans le pire des scénarios (RCP 8.5) nous avons une augmentation de la température globale de +4°C, ce qui se traduit par des augmentations locales allant jusqu’à +9°C environ. Cela est totalement insoutenable pour les sociétés dans lesquelles nous vivons et cela aurait aussi d’énormes conséquences sur les populations et les écosystèmes.

Dans le meilleur des scénarios (RCP 2.6), l’augmentation de la température globale est limitée ce qui permet également de limiter l’augmentation locale des températures. C’est un scénario beaucoup plus confortable pour nos sociétés actuelles mais difficilement atteignable sans des efforts importants de nous TOUS.

Nous pouvons aussi voir l’effet du changement climatique sur les précipitations. Dans le scénario RCP 8.5, il n’y aura que très peu de précipitations et donc des régions, déjà très sèches du monde le deviendront encore plus. Cela aura donc pour conséquences que les populations ne puissent plus habiter ces régions et donc que le nombre de réfugiés climatiques explose. Les régions humides quant à elles recevront d’avantages de précipitations et seront donc exposées à d’avantages de risques d’inondation et tout ce que l’on connait. Dans tous les cas, des modifications importantes sont à prévoir, modifications auxquelles les sociétés devront s’adapter rapidement.

Le changement climatique a aussi pour effet une augmentation importante des événements météorologiques extrêmes (article court et intéressant ici) : vagues de chaleur plus longues, précipitations extrêmes plus importantes, plus grand nombre de cyclones etc. C’est pour cela qu’il faut une adaptation importante des sociétés au changement climatique pour limiter leur vulnérabilité.

Globalement il y a deux piliers principaux de lutte contre le changement climatique :

  • l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre, pour limiter l’augmentation de la température globale de la Terre
  • l’adaptation au changement climatique, pour diminuer la vulnérabilité des sociétés à la hausse des températures et toutes ses conséquences

 

Pour finir sur la présentation du changement climatique, il faut aussi faire attention à distinguer la variabilité climatique du changement climatique induit par l’homme. En effet, ce n’est pas parce que nous avons un hiver plus froid que le changement climatique n’est plus là. Il faut bien regarder l’échelle de temps associée aux différents phénomènes et la tendance qui peut être dégagée. Mais ne nous étendons pas, car nous détaillerons ce point dans une future interview!

 

Maintenant que vous en savez plus sur le Changement Climatique, venez visiter les sites de production d’énergies renouvelables avec nous ! Ou bien pour en savoir plus sur les énergies renouvelables, le parapente ou le voyage 🙂 Et bien sûr retrouvez-nous sur les réseaux :